AOP Jacquesson 1995 DT Avize

Champagne Jacquesson

in stock

157,00 TTC

Au cœur de la côte des Blancs, sur les bas du coteau d’Avize, Grand Cru de Chardonnay, la Maison exploite trois parcelles situées sur les lieux-dits de La Fosse, Némery et Champ Caïn, plantées entre 1962 et 1983 et orientées au sud-est. La craie du Campanien, constituée de granules de calcite issus du squelette de micro-organismes marins, y est affleurante. Les sols peu profonds y sont perméables et gélifs et leur pauvreté peut parfois nécessiter l’apport d’amendement, qui, chez Jacquesson, est toujours organique.
Les conditions climatiques de 1995 furent d’abord assez délicates, avec quelques gelées de printemps suivies d’une longue période pluvieuse et assez douce, favorisant l’apparition du mildiou. L’été fut agréable jusqu’au retour des pluies début Septembre. La viticulture attentive pratiquée par notre Maison favorisant le développement d’un nombre modéré de grappes bénéficiant d’une bonne aération, nos raisins purent mûrir dans de bonnes conditions sans être attaqués par le botrytis. La cueillette débuta le 22 septembre sous un temps redevenu idéalement frais et ensoleillé. Une maturité dépassant largement 10° d’alcool potentiel combinée à une acidité supérieure à 9 gr/l récompensa nos efforts. Lors des dégustations réalisées au printemps 1996, ces chardonnays d’Avize montrèrent un équilibre parfait entre la puissance et la fraîcheur, laissant espérer un grand millésime avec un superbe potentiel de garde. Vinifié en foudres de chêne de 40 à 75 hectolitres, une partie de l’assemblage de nos trois parcelles fut mise en bouteille le 30 Mai 1996 en devenant Avize Grand Cru
1995. La plus grande partie de la Cuvée fut dégorgée entre 2001 et 2004 pour être commercialisée à cette époque. Considérant que 1995 était sans doute le meilleur Avize Grand Cru produit par la Maison jusque là, la décision avait été prise de conserver un petit nombre de bouteilles pour un vieillissement prolongé en vue d’un dégorgement tardif.

2.984 bouteilles, 489 magnums et 7 jéroboams avaient à cet effet été bouchés à l’aide d’un bouchon liège maintenu par une agrafe, au lieu de la capsule couronne habituelle, afin de magnifier le potentiel aromatique du vin à long terme. L’intérêt d’un dégorgement tardif appliqué à des vins âgés de près de 15 ans, est remarquable : la prolongation de la phase de maturation sur lies avant dégorgement fait apparaître des arômes tertiaires qui se conjuguent harmonieusement à la fraîcheur conservée grâce à un vieillissement dans un milieu peu oxyda- tif. Le dégorgement, sans dosage, d’Avize Grand Cru 1995 Dégorgement Tardif a été réalisé en Juin 2010, après 14 ans de vieillissement sur lies.

in stock

- +
Add to Wishlist
UGS : EF125 Catégories : ,