• AOP Jacquesson 735 DT

      JacquessonPromotion - 8% ! 87,00 TTC
      La cuvée 735 Dégorgement Tardif signée Jacquesson est une vision réinterprétée de la cuvée 735. La philosophie de la cuvée 7XX est d’élaborer un Champagne non Millésimé reflétant fortement le caractère de l’année majoritaire de l’assemblage. Ainsi la cuvée 735 a été élaborée sur la base de la vendange 2007. C’est une année marquée par un hiver doux et pluvieux, puis par un été froid et nuageux. Heureusement le beau temps s’installe à partir du 25 Août. Les chardonnays sont fins, complexes et minéraux, les pinots plus hétérogènes. L’assemblage repose sur un mariage de 47% de Chardonnay, 30% de Pinot Noir et 20% de Pinot Meunier. Les vins de réserve représentent un peu plus d’un quart de cet assemblage (27%). Toutes les cuvées 700 sont élaborées à partir de raisins venant de 3 Grands Crus et de 2 Premiers Crus, et seuls les premiers jus de presse, vinifiés en foudres, sont utilisés. La cuvée 735 Dégorgement Tardif Jacquesson a vieilli 7 ans sur lie, avant d’être dégorgée en octobre 2015. 14 704 bouteilles ont été produites, et 758 magnums.
    • AOP Jacquesson 734 DT

      Champagne JacquessonPromotion - 14% ! 89,00 TTC
      La cuvée 734 Dégorgement Tardif de la maison de Champagne Jacquesson est issu de la récolte 2005 qui connu un hiver froid et sec, un printemps calme et doux, un été chaud et humide mais une très belle fin de saison. Avec ses 7 ans sur lies, cette cuvée est un grand vin de champagne qui offre une belle perspective de garde. 734 DT est puissant, précis et aromatique. Le premier contact est d'une belle richesse aromatique accompagnée d'une bulle fine et de beaucoup de complexité. Une palette aromatique riche et profonde, délicatement oxydative aux notes complexes de safran, miel et cire d’abeille
    • AOP Magnum Jacquesson 742

      Champagne Jacquesson 100,00 TTC
      L’année 2014 a donné jour à la Cuvée 742. Ce fut une année marquée par un hiver pluvieux et doux, suivi d’un printemps chaud et sec. En septembre, le climat ensoleillé permet une belle vendange. Ainsi les chardonnays sont superbes, et les meuniers mais surtout les pinots noirs sont également de très belle facture. Cette récolte est, comme d’habitude, complétée par quelques vins de réserve. La Cuvée 742 reflète le vignoble Jacquesson (terroirs de Aÿ, Dizy, Hautvillers, Avize et Oiry). C'est un assemblage de 41% de Chardonnay, et 59% de pinots (2/3 de Pinot Noir et 1/3 de Pinot Meunier). La cuvée 742 est vinifiée en foudres anciens et quelques demi-muids avec des périodes de batonnage. La fermentation malolactique est réalisée, et le dosage est Extra Brut (1,5g/l). La cuvée 742 Jacquesson offre un nez déjà ouvert, évoquant les fruits mûrs et des notes pâtissières. Sa bouche est tendue, minérale, avec un joli toucher de bouche. La Cuvée 742 a été élaborée à 222 044 bouteilles, 9 902 magnums et 300 jéroboams.
    • 736 DT

      JacquessonPromotion - 10% ! 103,00 TTC
      La cuvée 736 Dégorgement Tardif signée Jacquesson est une nouvelle interprétation de cette cuvée. A l’opposé des Brut non millésimé élaborés par la plupart des maisons de champagne dont l’objectif est d’avoir un goût et un style de la plus parfaite régularité, le concept des cuvées 700 est de refléter le caractère de l’année principale de l’assemblage. Ainsi la cuvée 736 a été élaborée sur la base de la vendange 2008. Une année qui a offert à la Champagne l’un des plus beaux millésimes de ces dernières années. L'année 2008 débuta par un printemps frais et pluvieux, avec de nombreuses gelées, suivi par un été plus sec, frais et venteux. Le mois de septembre reste frais, sans être très ensoleillé. L’assemblage repose sur un mariage de 53% de Chardonnay, 29% de Pinot Noir et 18% de Pinot Meunier. Toutes les cuvées 700 sont élaborées à partir de raisins venant de 3 Grands Crus et de 2 Premiers Crus, et seuls les premiers jus de presse, vinifiés en foudres, sont utilisés. La cuvée 736 Dégorgement Tardif Jacquesson a vieilli 88 mois sur lie, avant d’être dégorgée en novembre 2016. 20 000 bouteilles et 1000 magnums ont été produits.
    • AOP Magnum Jacquesson 743

      Champagne Jacquesson 110,00 TTC
      L’année 2015 a donné naissance à la Cuvée 743. Le millésime 2015 a été marqué par un hiver et un printemps doux et pluvieux. L’été qui suit est au contraire très sec jusqu’à la mi-août. Finalement les raisins sont très équilibrés, avec une très belle maturité et une acidité bien présente. Cette récolte est, comme d’habitude, complétée par quelques vins de réserve. La Cuvée 743 Jacquesson est le reflet du vignoble Jacquesson (terroirs de Aÿ, Dizy, Hautvillers, Avize et Oiry). C'est un assemblage de 40% de Chardonnay, et 60% de pinots (2/3 de Pinot Noir et 1/3 de Pinot Meunier). La cuvée 743 est vinifiée en foudres anciens et quelques demi-muids avec des périodes de batonnage. La fermentation malolactique est réalisée, et le dosage est Extra Brut (1,5g/l). La cuvée 743 Jacquesson dévoile des arômes bien matures, des notes de fruits et une touche plus gourmandes, plus lactée. La Cuvée 743 Jacquesson a été élaborée à 215 330 bouteilles, 10 013 magnums et 302 jéroboams.
    • Magnum AOP Champagne Fidèle Pinot Noir 2018

      Vouette et Sorbée 110,00 TTC
      La cuvée Fidèle de la maison Vouette et Sorbée est un champagne très élégant, sur des notes de fruits bien mûrs et une belle vinosité. Élaborée à partir de Pinot Noir venant d’une parcelle dont les sols argilo-calcaires du Kimméridgien ressemblent davantage aux sols de la région de Chablis qu’aux sols champenois, cette cuvée offre une belle sensation calcaire. Pour élaborer cette cuvée Bertrand Gautherot saisi la parfaite maturité de ses raisins, qu’il presse ensuite dans un pressoir Coquard vertical. Les jus sont ensuite vinifiés en fûts de chêne de 400 litres, à partir de levure indigènes.
    • AOP Magnum Jacquesson 740

      Champagne Jacquesson 115,00 TTC
      La Cuvée 740 de JACQUESSON est un grand champagne Brut, produit en faible quantité par la maison JACQUESSON dans un soucis de qualité toujours plus grand... Ce champagne a été élaboré à partir de l'extraordinaire récolte 2012 : une vendange de petit rendement et d'une qualité remarquable. C'est une cuvée puissante, complexe et minérale.
    • AOP Jacquesson 2008 Dizy Corne Bautray

      Champagne Jacquesson 149,00 TTC
      Se déroulant dans le verre avec un bouquet juvénile d'huile d'agrumes, de miel clair, de rhubarbe confite et de subtiles notes de pâtisserie fraîche. En bouche, il est corsé, étagé et multidimensionnel, avec une épine d'acidité incisive, une concentration considérable et une longue finale réverbérante. Il s'agit d'un rendu exceptionnellement tendu et racé de cette cuvée, et Jean-Hervé Chiquet observe que, dans le millésime 2008, ce vin typiquement riche a embrassé ses origines Chardonnay plus que d'habitude. C'est un vin formidable qui ravira les puristes champenois. Les 5488 bouteilles et 304 magnums ont été dégorgés sans dosage en avril 2018. Comme les lecteurs le savent peut-être, le Corne Bautray est une parcelle orientée sud-ouest plantée en 1960, caractérisée par des sols de gravier et de marne sur une base de craie campanienne.
    • AOP Jacquesson 1995 DT Avize

      Champagne Jacquesson 157,00 TTC
      Au cœur de la côte des Blancs, sur les bas du coteau d’Avize, Grand Cru de Chardonnay, la Maison exploite trois parcelles situées sur les lieux-dits de La Fosse, Némery et Champ Caïn, plantées entre 1962 et 1983 et orientées au sud-est. La craie du Campanien, constituée de granules de calcite issus du squelette de micro-organismes marins, y est affleurante. Les sols peu profonds y sont perméables et gélifs et leur pauvreté peut parfois nécessiter l’apport d’amendement, qui, chez Jacquesson, est toujours organique. Les conditions climatiques de 1995 furent d’abord assez délicates, avec quelques gelées de printemps suivies d’une longue période pluvieuse et assez douce, favorisant l’apparition du mildiou. L’été fut agréable jusqu’au retour des pluies début Septembre. La viticulture attentive pratiquée par notre Maison favorisant le développement d’un nombre modéré de grappes bénéficiant d’une bonne aération, nos raisins purent mûrir dans de bonnes conditions sans être attaqués par le botrytis. La cueillette débuta le 22 septembre sous un temps redevenu idéalement frais et ensoleillé. Une maturité dépassant largement 10° d’alcool potentiel combinée à une acidité supérieure à 9 gr/l récompensa nos efforts. Lors des dégustations réalisées au printemps 1996, ces chardonnays d’Avize montrèrent un équilibre parfait entre la puissance et la fraîcheur, laissant espérer un grand millésime avec un superbe potentiel de garde. Vinifié en foudres de chêne de 40 à 75 hectolitres, une partie de l’assemblage de nos trois parcelles fut mise en bouteille le 30 Mai 1996 en devenant Avize Grand Cru 1995. La plus grande partie de la Cuvée fut dégorgée entre 2001 et 2004 pour être commercialisée à cette époque. Considérant que 1995 était sans doute le meilleur Avize Grand Cru produit par la Maison jusque là, la décision avait été prise de conserver un petit nombre de bouteilles pour un vieillissement prolongé en vue d’un dégorgement tardif. 2.984 bouteilles, 489 magnums et 7 jéroboams avaient à cet effet été bouchés à l’aide d’un bouchon liège maintenu par une agrafe, au lieu de la capsule couronne habituelle, afin de magnifier le potentiel aromatique du vin à long terme. L’intérêt d’un dégorgement tardif appliqué à des vins âgés de près de 15 ans, est remarquable : la prolongation de la phase de maturation sur lies avant dégorgement fait apparaître des arômes tertiaires qui se conjuguent harmonieusement à la fraîcheur conservée grâce à un vieillissement dans un milieu peu oxyda- tif. Le dégorgement, sans dosage, d’Avize Grand Cru 1995 Dégorgement Tardif a été réalisé en Juin 2010, après 14 ans de vieillissement sur lies.

    Start typing and press Enter to search

    Shopping Cart

    Votre panier est vide.